Les étapes

Le projet d’aviation modulaire Clip-Air implique autant qu’il l’explore une remise en question du concept de l’avion de ligne tel que nous le connaissons. Au-delà, ce sont les zones aéroportuaires, comme les gares et le transport de passagers et de fret en général qu’il exige de revoir. La modularité nous amène devant de nouvelles réflexions qui vont demander du temps pour s’imposer.

Roadmap of Clip-Air modular aviation

Il faudrait entre 40 et 50 ans pour faire un Clip-Air opérationnel à trois capsules, ce qui représente un temps considérable. Le projet envisage d’étudier la modularité par étapes. Par exemple on pourrait imaginer réaliser un prototype de la taille d’un avion privé d’ici 5 à 10 ans. Il s’agirait ensuite d’envisager la réalisation d’une aile plus ample pouvant accrocher une capsule d’une capacité maximale de 150 places, comparable à celle d’un A320 sur un laps de temps de 10 à 15 ans, puis finalement une aile à trois capsules entre 30 et 40 ans.

Dans une vision très futuriste, on peut aussi rêver d’utiliser la capacité d’emport de la grande aile du Clip-Air comme plate-forme de lancement de petits lanceurs de satellites.

Pour l’heure, Clip-Air cherche avant tout à explorer et donc ouvrir des pistes de réflexion, autant sur le concept fondamental de l’avion de ligne que sur les techniques existantes, afin de repenser les transports de demain.